Une
présentationcompositionactivitésbataillonin memoriam
 

L'historique du 4e Bataillon Logistique

  1. Les origines
  2. Évolution du 4e Bataillon Logistique de 1951 à 1993
  3. Le 4e Bataillon Logistique en appui de la 7e Brigade de 1994 à 2004
  4. Les Chefs de Corps
  5. Le Fanion et la devise
  6. La breloque
  7. La musique
  8. Le saint Patron
  9. Pour en savoir un peu plus

1. Les origines

La commission d'opérations militaires, réunie à Liège le 11 octobre 1830, décide de la mise sur pied d'une «Compagnie du Train d'Équipages d'Artillerie»; cette première Compagnie (Compagnie) sera suivie d'une deuxième.

Les deux Compagnie sont définitivement organisées par un arrêté du gouvernement provisoire en date du 10 décembre 1830 et confiées au Capitaine de première classe SERVRANCKX.

Le 4 janvier 1831 le Corps reçoit la dénomination «Bataillon du Train». Renforcé d'une troisième puis d'une quatrième Compagnie, le Bataillon (Bataillon) est mis à la disposition de l'artillerie.

En 1836, le Bataillon est appelé «Escadron du Train» et en 1847 «Division du Train».

Les événements de 1870 mettent en lumière la nécessité d'une réorganisation du Train. Par un arrêté royal de 1874, les troupes du Train ne font plus partie de l'artillerie. Elles forment un Corps qui prend la dénomination de «Bataillon du Train». Renforcé, il s'appellera en 1889 «Régiment du Train».

L'ensemble du charroi est hippomobile. Cependant au cours des grandes manoeuvres annuelles de 1906 un premier essai de charroi automobile est réalisé.

La réorganisation de l'année en 1913 a des répercussions sur le Train, il y perd son nom et se transforme en "Corps de Transport" (CT). Chaque division d'armée dispose de son Corps de Transport.

Le CT / 6DA (Division d'Armée [Division d'Armée est un terme utilisé à l'armée belge. Elle équivaut à un corps d'armée. Son effectif varie de 16.000 à 24.000 hommes] ) participe à la première sortie d'Anvers (25/26 août 1914) et à la bataille de l'YSER (22 octobre 1914). Inlassablement le CT ravitaille et appuie les unités de la 6DA tout au long des quatre années de guerre.

Après la grande guerre le CT/6DA devient le 4e Corps de Transport. Caserné à Bruxelles, il compte une Compagnie au Camp de Beverlo et une Compagnie à Mons. Le 25 avril 1931, le Roi ALBERT lui remet un fanion portant la citation «Campagne 1914- 1918». Pendant la mobilisation le 4e CT donne naissance à plusieurs CT en appui de grandes unités dont la 7DI (Division d'Infanterie).

Pendant la campagne de mai 1940 les unités de cette division se verront octroyer la citation «Canal ALBERT».

Peu après le deuxième conflit mondial l'année d'occupation en Allemagne compte plusieurs divisions appuyées par des moyens logistiques propres. Le commandement RASC (Royal Army Service Corps) de la 1DI (1, 4, 5, 9 Compagnie RASC) se voit attribuer en 1949 les traditions et le fanion du 4e CT. Mais la Force Terrestre adopte progressivement une organisation nouvelle, le 15 novembre 1951 le 4e Bataillon Transport est porté sur les fonds baptismaux.

A sa constitution le 4e Bataillon Transport comprend les compagnies suivantes :

  • EM et Compagnie EM à COLOGNE-OSSENDORF
  • 15 Compagnie Transport à DELLBRÜCK
  • 17 Compagnie Transport à COLOGNE-OSSENDORF
  • 19 Compagnie Transport à COLOGNE-OSSENDORF
  • 21 Compagnie Transport à EUSKIRCHEN
  • 60 Compagnie Transport à COLOGNE - WEIDEN

2. Évolution du 4e Bataillon Logistique de 1951 à 1993

Au fil du temps et des réorganisations successives, la structure du 4e Bataillon Transport subit plusieurs transformations. Nous allons nous borner à citer ici quelques étapes importantes de ces changements de structure. La 15e Compagnie Transport est dissoute le 1 septembre 1954. La 19e Compagnie Transport est supprimée à son tour le 31 décembre 1955 mais subsiste sous le nom de 19e Peloton de Transport attaché à la 17 Compagnie Transport. Au cours de l'année 1956, le 4e Bataillon Transport reçoit sous ses ordres la 18e Compagnie Transport venue du 3e Bataillon Transport dissous. La 21e Compagnie Transport disparaît puis la 60e Compagnie Transport ensuite.

L'échelon supérieur lui aussi est restructuré. Le 1e Régiment Transport se transforme en 1e Groupement Transport en 1954. En 1957 le fanion et les traditions du 4e CT sont attribués au 4e Bataillon Transport. Le fanion est remis au Chef de Corps au Camp de Vogelsang le 29 novembre 1957.

L'échelon supérieur devient le Commandement Transport du 1e Corps en 1960, le 4e Bataillon Transport lui est affecté; il comprend à ce moment la 17e Compagnie Transport Hy (Heavy -Lourd), la 18e Compagnie Transport Ban, la 60e Compagnie Voitures. Celle-ci est toutefois dissoute le 1 novembre 1961. Le 4e Bataillon Transport est réorganisé le 1 août 1969. Il perd la 18e Compagnie Transport qui passe à la réserve et reçoit sous ses ordres les 10e Compagnie Transport et 12 Compagnie Transport venues du 2e Bataillon Transport dissous à la même date.

Une fois n'est pas coutume, une nouvelle réorganisation intervient le 1 janvier 1971. Cette fois, elle est de taille puisqu'on assiste à la création du Corps de la Logistique. Le 4e Bataillon Transport devient alors le 4 Bataillon Log Transport et se compose des 10 et 12 Compagnie Transport ainsi que de la 17e Compagnie Transport Hy (Heavy -Lourd). Quatre ans plus tard, le 1 janvier 1975, il se voit attribuer la 255e Compagnie Maintenance Aviation Légère (Maint Lt Avn), la 130e Compagnie Habillement et Couchage ainsi que le 1e Peloton Cartographique.

Le 01 octobre 1981, il perd définitivement sa spécificité "transport" et devient un bataillon logistique polyvalent. La 200e Compagnie Matériel et le 106e Peloton Ravitaillement et Transport lui sont attachés à ce moment.

Devenu un bataillon logistique polyvalent, le 4e Bataillon Logistique ne conserve plus alors de sa constitution initiale que la 17e Compagnie Transport qui ne l'a jamais quitté. En effet, il a perdu successivement la 10e Compagnie Transport (octobre 1988) et la 12e Compagnie Transport (juin 1990) et en 1992, le dépôt Cl III de Konzendorf est rattaché au 106e Peloton Ravitaillement Transport qui devient la 106e Compagnie Ravitaillement.

Ainsi Le 4e Bataillon Logistique se composait, en juin 1994, d'un Etat-Major et d'une Compagnie Etat-Major, de la 130e Compagnie Réparation, Habillement et Equipement et de la 17e Compagnie de Transport Lourd, casernés au Quartier Klerken à Ossendorf ainsi que, à Spich, de la 106e Compagnie Ravitaillement, casernée au Quartier Colonel Breveté d'Etat-Major DESCHEPPER et de la 200e Compagnie Matériel, casernée au Quartier Lieutenant COPPENS.

3. Le 4e Bataillon Logistique de 1994 à 2005 à Marche-en-Famenne en appui de la 7e Brigade

Le 1er octobre 1994 est la date de la création du 4e Bataillon Logistique avec pour dépendance hiérarchique, administrative et fonctionnelle la 7e Brigade Mécanisée. Les deux unités sont casernées au Camp Roi ALBERT, Chaussée de Liège, 65 à 6900 Marche-en-Famenne. Le 20 octobre est celle de la cérémonie de création au cours de laquelle le fanion du 4e Corps des Transports est attribué au 4e Bataillon Logistique et a été remis solennellement au Bataillon par le Général Major HEYMAN, Général Adjoint au Commandant du Premier Corps Belge et Commandant en Chef des Forces Belges en Allemagne.

Le 4e Bataillon Logistique comprend, alors, un Etat-Major et une Compagnie Etat-Major, la 7e Compagnie Ravitaillement et Transport, la 7e Compagnie Matériel, la 7e Compagnie Médicale et la 7e Compagnie Ecolage Véhicules. Ces quatre dernières compagnies étaient jusqu'alors indépendantes (Cfr Histoire des Compagnies). Le 1er janvier 1995 le Détachement d'Appui Logistique de Stockem, issu du Centre Logistique N° 7, dissout le 31 décembre 1994, rejoint les unités précitées.

Quelques personnels de l'Etat-Major de l'ancien 4e Bataillon Logistique ont constitué le noyau du nouvel Etat-Major du 4e Bataillon Logistique. Du personnel venant du Centre Logistique N° 6 Belgrade, dissout le 30 septembre 1994, vint compléter les effectifs de ce nouvel Etat-Major ainsi que ceux des autres compagnies.

Le Bataillon continua les missions des anciennes Compagnies indépendantes, du Centre Logistique N°6 et se vit en attribuer de nouvelles (Cfr Missions du 4e Bataillon logistique de Brigade).

Le 02 janvier 2002, la 7e Compagnie Médicale n'est plus en dépendance hiérarchique du 4e Bataillon logistique et est dissoute officiellement. Le Centre Médical Opérationnel N° 7 est créé à ce moment-là.

Le 1er septembre 2002 , La 7e Compagnie Ecolage Véhicules quitte le 4e Bataillon Logistique pour s'en aller dépendre hiérarchiquement du Centre d'Instruction de Base SUD (Stockem).

Le 1er juillet 2003, le Détachement Appui Logistique de Stockem cesse de fonctionner sous cette dénomination. A cette date, il intègre la 7e Compagnie Matériel en tant que Détachement Stockem.

En 2003, le Milshop, géré par la 7e Compagnie Ravitaillement et Transport, est repris par le Centre régional de distribution Classe II.

En janvier 2004, la 7e Brigade mécanisée devient la 7e Brigade et le 4e Bataillon Logistique dépend de la Section G4 du Commandement Opérationnel de la Composante Terrestre (ComOpsLand)

4. Les Chefs de Corps de 1951 à ce jour
        les Adjudants et Caporaux de Corps de 1994 à ce jour

4e Bataillon Transport
1 décembre 1951 31 mars 1954 Maj F TROY  
1 avril 1954 3 mai 1958 Maj M. GOEMANS  
4 mai 1958 28 mai 1962 Maj E. CAPRASSE
29 mai 1962 12 octobre 1964 LtCol PETIT  
13 octobre 1964 20 avril 1967 LtCol M. LABENNE  
21 avril 1967 1 juin 1969 LtCol R MISSON  
4e Bataillon Logistique et Transport
2 juin 1969 18 juin 1972 LtKol C. BUCKENS  
19 juin 1972 13 septembre 1973 Maj J. TRIQUET  
14 septembre 1973 24 septembre 1975 LtCol BEM A. ELOY  
25 septembre 1975 8 septembre 1978 LtKol J. WELLENS  
9 septembre 1978 8 septembre 1980 LtCol LALOUX  
4e Bataillon Logistique
Dépendant du CCFBA
9 septembre 1980 28 octobre 1982 LtKol A. VANDAMME  
29 octobre 1982 17 mars 1985 LtCol BEM R. GASPARD, ir  
18 mars 1985 28 janvier 1988 LtCol J. BREITHOF  
29 janvier 1988 11 septembre 1991 LtKol SBH M. REYDERS  
12 septembre 1991 9 juin 1993 LtCol BEM P. VERGAUWEN  
10 juin 1993 30 septembre 1994 LtCol J. CARPANTIER  
4e Bataillon Logistique
Dépendant de la 7 Bde Mec
1 octobre 1994 23 juin 1996 LtCol J. CARPANTIER  
24 juin 1996 18 juin 1999 LtCol L. GREGOIRE  
19 juin 1999 22 février 2002 LtCol BEM JL. PIRE  
23 février 2002 31 décemdre 2004 LtCol BEM M. KLEPPER  
4e Bataillon Logistique
Dépendant du G4 COMOPSLAND
1 janvier 2004 1 juillet 2005 LtCol BEM M. KLEPPER
2 juillet 2005 19 septembre 2007 LtCol BEM F. COTTON  
20 septembre 2007 1 octobre 2009 LtCol BEM E. PLASMAN  
2 octobre 2009 18 juin 2012 LtCol BEM M. VERBEEREN, Ir  
19 juin 2012 5 février 2015 LtCol BEM J. WEBER  
6 février 2015   LtCol BEM T. ESSER  
       
       
       
       

     Adjudants de Corps

30 sept 94 - 01 janvier 01
01 janv. 01 - 30 Nov. 2004
01 Déc.  04 - 21 Oct. 2011
21 Octobre 2011

Adjt Chef M. DELSEMME
Adjt Maj L. PIRLOTTE
Adjt Maj J.-L. MAGOCHE
Adjt Maj Y. DRESSE

     Caporaux de Corps

01 Sept. 94 - 28 Sept. 01
28 Sept. 01 - 08 Avril 08
08 Avril 08

1 Cpl Chef S. HEMERIJCKX
1 Cpl Chef Marie EHX
1 Cpl Chef J.-P. MOINY

5. La Devise et le Fanion

«PATIENT - PUISSANT - PRUDENT» telle est la devise du «4», qu'il a appliquée avec détermination depuis l'aube de son existence, le 15 novembre 1951.

Le fanion fut attribué au Corps des Transports par l’Arrêté Royal 29321 du 15 novembre 1930.

C'est le 25 avril 1931, à Etterbeek, que Sa Majesté le Roi ALBERT I a remis le fanion au commandant du 4e Corps de Transport, le Colonel STEPHANY en rendant un vibrant hommage au dévouement dont les militaires de ce corps ont fait preuve au cours de la Première Guerre mondiale.

Le fanion porte la citation «Campagne 1914-1918», ses plis sont lourds de plus de 160 ans de traditions.

Nos prédécesseurs immédiats ont fait honneur à celles-ci en se voyant attribuer la citation «Canal ALBERT» assurant ainsi une transition heureuse entre ceux de 14 et nous-mêmes.

Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, il est soustrait à l'ennemi et caché au Musée Royal de l'Armée (MRA). Le 1 décembre 1948, les formations RASC de la 1e Division d’Infanterie reprirent les traditions du 4e Corps des Transports et le 22 juin 1949, par Arrêté Royal, le fanion leur fut attribué à Bad Godesberg. A la dissolution de ce dernier en novembre 1951, il est confié au MRA. Enfin le 29 novembre 1957 à Vogelsang, le Commandement en Chef des Forces Belges en Allemagne (CCFBA), le Lieutenant général GIERTS, le confie au Major GOEMANS, Chef de Corps du 4e Bataillon Transport créé le 15 novembre 1951.

Une commémoration de cette remise de fanion a eu lieu le 22 octobre 1991 sur la plaine de Vogelsang.

A Marche-en-Famenne, le 20 octobre 1994, le Général-Major HEYMAN remet définitivement le fanion au Lieutenant-Colonel CARPANTIER, Chef de Corps du 4ème Bataillon logistique, suite à l’attribution par Arrêté Royal N° 455 du 30 juillet 1994.

L’Étendard est composé d’un lion monté sur un socle orné d’une cordelière d’or. Sur les grandes faces du socle, on peut lire les mentions suivantes : "L’UNION FAIT LA FORCE"
"4 CORPS DES TRANSPORTS"
"EENDRACHT MAAKT MACHT 4de VERVOERKORPS"

L’Étendard est un tablier de soie, ajouré de franges d’or de 70 cm X 70 cm. On peut relever les mentions suivantes :

recto : CAMPAGNE 1914-1918
verso : VELDTOCHT 1914 -1918

6. La Breloque

En 1942, la logistique de notre armée est restructurée sur le modèle britannique et rebaptisée RASC pour Royal Army Service Corps.

Le 12 mars 1951, le Commandement du RASC du 1er Corps est scindé en deux organismes bien distincts : un groupement de ravitaillement et un groupement de transport. Ce dernier se transformera en 1er Régiment de Transport du 1er Corps belge en Allemagne et comprendra à sa création quatre bataillons ayant chacun aura pour emblème une tête d'éléphant placée sur un écu de couleur différente : symbole inspiré du Groupement Automobile d'Armée de 1939-40 ; qui était un éléphant à la charge, portant un archer, l'arc bandé. Le badge du 4e Bn Tpt porte la tête d'éléphant bleu presque noir sur jaune-or, les couleurs de l'Arme QMT.

C'est au début des années 60 qu'est apparu le premier insigne, il adopte la forme d'un écu ancien d'azur portant une tête d'éléphant noire, à la défense blanche, placée sur un disque jaune à bordure noire surmonté d'une couronne jaune stylisée et du sigle « 4 BN TPT » jaune également. Le cercle noir symbolisant la roue du Transport.

Suivant la note du 5 février 1970 émanant des Forces Armées, Services de l'ÉTAT-MAJOR GENERAL, Service de l'Historique, Section du Protocole, l'insigne de l'unité est décrite comme suit : "D'azur à un besant d'or bordé de sable et chargé d'une tête d'éléphant d'argent la trompe levée, accompagné en chef de l'inscription 4BN TRANSPORT surmontée d'une couronne royale et accompagné en pointe de la devise "PATIENT PUISSANT PRUDENT" le tout d'or"

En 1981, le sigle « 4 BN TPT » fait place à « 4 BN LOG ». L'insigne apparaît maintenant accompagné en chef de l'inscription 4e BN LOG de plus en plus chargé d'une tête d'éléphant de noir (drapeau) ou d'or (breloque), comme l'indique l'insigne à droite.

En 2007, le Cabinet du Chef de la Défense, Bureau Protocole a redessiné l'insigne de poche (breloque) du 4e Bn Log ; la couronne royale et le listel portant la devise sortent de l'écu, l'écu et sa bordure adoptent les couleurs de la Logistique, tandis que le sigle « 4 BN LOG » disparaît.

7. La musique

Le compositeur de la Marche du 4 Bataillon logistique est Gaston DEVENIJNS

Gaston DEVENIJNS est né à GENTBRUGGE le 23 août 1913. Après son année de service militaire, il étudia le solfège et la clarinette au Conservatoire Royal de GENT, où il remporta le Premier Prix.

En 1937, il devint clarinettiste au sein de l'Harmonie du 3ème de Ligne à OOSTENDE et obtint cette même année un Premier Prix de Saxophone à GENT.

Pendant la guerre, il poursuivit ses études et obtint les Premiers Prix d'Harmonie, Contre-point et Fugue. Il suivit de plus des cours de composition.

En 1946, il devint musicien dans l'orchestre d'Harmonie des Guides et réussit l'examen de chef de musique. En 1947, il fut nommé Adjudant-Sous-chef de Musique à l'harmonie de la 3ème Brigade en Allemagne. En 1948, il fut muté à l'Harmonie de la Force Aérienne et en 1949, il devint Sous-chef de musique à l'Harmonie des Guides.

En 1951, il fut nommé Chef de musique à l'harmonie de la 4ème Brigade en Allemagne. En 1957, il fut chargé de mettre sur pied l'harmonie de la Garde Territoriale Anti-aérienne à BRUXELLES. Cette musique fut dissoute en 1960 et DEVENIJNS obtint alors le poste de Sous-chef de musique à l'Harmonie de la Force Aérienne. En 1961, il en devint le Chef et cela jusqu'à mise à la retraite en 1964 (P).

En plus de nombreuses marches, il composa également des ouvertures et des fantaisies pour orchestres d'harmonie et de fanfare.

Il compose la marche de la 12 Compagnie Transport Lourd qu'il dédia à son commandant, le Capitaine SCHOOFS.

En 1977, elle devint la marche officielle du 4ème Bataillon Logistique ().

8. Le Saint Patron

Lors de la naissance du CORPS DE LA LOGISTIQUE, officiellement constitué par un Arrêté Royal du 26 novembre 1970, paru au Moniteur belge n°2 du 5 janvier 1971, celui-ci hérite des traditions du Corps de Transport. Sa devise est "PUGNANTES ADJUVO" (J'appuie ceux qui combattent) et il est placé sous les augures de Saint Éloi. Autrement dit, ce Saint Patron ne peut être l'exclusivité de la Compagnie Matériel.

Si vous voulez en savoir plus sur Saint Eloi, cliquez ici.

9. Pour en savoir un peu plus

1. "Historique-Historiek 1991" : ouvrage publié sous les auspices du Chef de Corps, le Lieutenant-colonel Breveté d'État-Major M. REYNDERS à l'occasion du 20ème anniversaire de la création du corps de la Logistique.

2. "JUBILEUM-JUMBO-JUBILE" : JUMBO SPECIAL (revue de l(Unité) publié sous les auspices du Chef de Corps, le Lieutenant-colonel José CARPANTIER à l'occasion des fastes du 24 juin 1994

3. J.P. CHAMPAGNE, Logistique et Tradition, Chap. XIII "Le Corps de la Logistique".

4. Y. TINEL, Lt Col (r), "Le 4e Bataillon Logistique", CD édité en octobre 2004 à l'occasion du 10ème anniversaire de sa localisation à Marche-en-Famenne et de sa nouvelle composition. Travail commandé par le Lt Col BEM M. KLEPPER, Chef de Corps du 4e Bataillon Logistique.